Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2011

Les huitres de Saint-Vaast la Hougue, une finesse inimitable

phosdfto.JPG

J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer sur la bouche.
Léon-Paul Fargue

 

14/03/2011

Ombre et soleil dans la forteresse de Bam en Iran

SCAN0489.JPG

La promenade est essentiellement une manière de converser avec soi.
Chantal Thomas

SCAN0435.JPG

Il y a le possible, cette fenêtre du rêve ouverte sur le réel.
Victor Hugo

 SCAN0483.JPG

dans une boutique à Saint-Tropez

cadière juin 2009 075.jpg

Si on portait ses chaussures à la main plutôt qu'aux pieds, elles s'useraient moins vite.
Pierre DAC

cadière juin 2009 076.jpg

 

12/03/2011

La Baie de Somme comme je l'aime

phssszzoto.JPG

Ce qui est beau, c'est ce qu'on aime.
Jean Anouilh

 

Naqsh-e Rostam : tombes de Darius, Xerxès et Artaxerxès - Iran

SCAN0532.JPG

 

SCAN0452.JPG

 

 

 

 





SCAN0502.JPG

SCAN0536.JPGSCAN0601.JPG











SCAN0602.JPG

SCAN0605.JPG

 

 

 

 







Un des bas-reliefs de Naqsh-e Rostam représentant le triomphe de Shapur Ier sur l'empereur romain Valérien et sur Philippe l'Arabe SCAN0517.JPG

Naqsh-e Rostam / Portrait de Rostam / نقش رستم - Site perse achéménide.
Naqsh-e Rustam contient quatre tombes royales achéménides rupestres, cruciformes et portant trois registres de bas-reliefs. L'une de celles-ci, d'après les inscriptions qu'elle présente, serait la tombe de Darius Ier. Les trois autres tombes se trouvant aux côtés d...e celle de Darius Ier, seraient celles de Xerxès Ier, Artaxerxès Ier et Darius II mais elles ne portent aucune inscription permettant de les identifier avec certitude.
 



10/03/2011

Le bleu du Rose...

SCAN0302.JPG

Campement nomade dans le désert du Kévir en Iran

SCAN0564.JPG

Le nomade ne se met pas en marche s'il n'a pas une Terre promise à laquelle rêver.
Jacques Attali

SCAN0573.JPG

 

 

09/03/2011

Composition en bleu, blanc, noir et jaune d'or

SCAN0712.JPG

08/03/2011

Du village andin Los Nevados au Pico Bolivar (5.007m) - Vénézuela

SCAN0251.JPG

Le Pico Bolívar est le plus haut sommet du Venezuela avec 4 981 m d'altitude. Il est situé dans l'État de Mérida, non loin de la ville de Mérida. Il fut ainsi nommé en l'honneur de Simón Bolívar, le Libertador.

L'altitude officielle est à présent de 4 981 mètres, elle fut confirmée par une mesure GPS en 2006. Une ancienne altitude de 5 007 mètres, est parfois citée. Comme je l’ai fait avant 2006, je peux dire que j’ai fait un 5000 mètres !

On atteint le sommet du Pico Bolivar par le téléphérique le plus haut et le plus long du monde. Il part de Mérida à 1572m et continue sur les stations suivantes : Montaña (2436 m), La Aguada (3452 m), Lomo Redonda (4045 m) puis la dernière Pico Espejo (4765 m).

La longueur totale de l’ensemble est de 12,5 km et l’ascension se fait en 2 heures... A couper le souffle et obligation d'avoir une confiance totale dans les constructeurs et les cables français...

SCAN0840.JPG

Los Nevados, situé à 2700 m, est un minuscule village andin reculé, accessible par une route de montagne de 15 km parmi les plus spectaculaires d’Amérique du sud, longeant des précipices impressionnants.

On part à pied ou à dos de mules en partant de la 3ème station du téléphérique de Mérida situé à 4045 m d'altitude.

« Imaginez un chemin de terre raviné serpentant à flanc de montagne sur une quarantaine de kilomètres à partir de Merida. Au bord, de vertigineux précipices. Devant, au coin du virage, le vide. Tout autour, les Andes dans leur brutale beauté, comme infinies, mêlant l’ocre et le vert aux teintes bleutées de la roche, pure expression d’une puissance tellurique intimidante. On ne sait si l’on doit s’émerveiller ou trembler d’effroi....
Au bout de la route, la paix. Los Nevados surplombe la vallée du haut de son nid d’aigle. La vue depuis la posada jusqu’à la rivière au fond de la vallée est à couper le souffle. Dans le village, sur l’adorable place Bolivar entourée de la mairie et de la belle église jaune et blanche construite en 1917, le temps semble avoir suspendu son vol »

Les deux chiens tristes

SCAN0849.JPG