Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2011

Le petit chemin vers Abyaneh au pied du mont Karkas - Iran

SCAN0499.JPG

La promenade est essentiellement une manière de converser avec soi.
Chantal Thomas

27/02/2011

La calanque d'En vau.

cadière juin 2009 154.jpg

En vau, le vallon, la vallée en provençal, un véritable condensé entre la mer , la montagne , et la montagne et la vallée.
C’est la plus pittoresque et la plus célèbre des calanques. Ses eaux sont aussi très limpides, de couleurs turquoise et émeraud.
Très encaissée, sauvage et majestueuse, son calme est appaisant. Une petite plage de sable ouvre sur un panorama fantastique

 Comme un tableau...

cadière juin 2009 147.jpg

Le "nombril du monde", symbole de l'unité du monde grec.

SCAN0880.JPG

Connais-toi toi-même" (inscription sur le fronton du temple de Delphes).
Delphes était le centre du monde. Un site grandiose et toujours impressionnant.
Un jour Zeus aurait lâché deux aigles, l'un du Levant, l'autre du Couchant, qui, au point où ils se rencontrèrent, aurait laissé tomber la Pierre sacrée, marquant ainsi le centre, le «nombril du monde» (Omphalos).
Á cet endroit prospéra un des oracles les plus importants et les plus renommés de l'Antiquité : l'oracle de Delphes.

SCAN0879.JPG

SCAN0878.JPG

Le trou vert

SCAN0457.JPG

26/02/2011

L'arbre sur le flanc de la montagne enneigée

SCAN0472.JPG

A côté de Téhéran, de l'autre coté de Lavasan (Iran)

 

Bassins et jardins du poète soufi à Mahan

SCAN0481.JPG

La sincérité est la perle qui se forme dans la coquille du coeur.
Proverbe soufi
SCAN0486.JPG

SCAN0479.JPG

Mahan est bien connu pour le tombeau du grand Sufi chef Shah Ne'emat Ollah-e-Vali, et le Jardin de Shazdeh (Prince Garden).

Le mausolée de Shah Nur-eddin Nematollah Vali, poète Sufi et fondateur d'un ordre des derviches, a des minarets jumeaux entièrement couverts de tuiles turquoises. Le mausolée a été construit par Ahmad Shah Kani ; le reste du bâtiment a été construit pendant les règnes de Shah Abbas I, Mohammad Shah Qajar et Nasser-Al-Vacarme Shah.
Shah Nematallah Wali a passé beaucoup d'années voyageant en Asie centrales avant de s'installer finalement à Mahan, vingt milles de sud-est de Kerman, où il a passé les vingt-cinq dernières années de sa vie.
Il est mort ici en 1431, après avoir fondé un ordre de Derviches qui continue à être une force spirituelle active aujourd'hui. La chambre forte voûtée de son tombeau à Mahan, construit en 1437 par Ahmad Shah Bahmani, roi de Deccan, et l'un des disciples les plus dévoués de Shah Nematallah.

Mahan a certainement des minarets les plus beaux parmi ceux de L'Iran.

SCAN0488.JPG

SCAN0480.JPG

 

24/02/2011

La femme au pull noir sur un fond de Toscane

SCAN0806.JPG

Photographier c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'oeil et le coeur.
Henri Cartier-Bresson
SCAN0800.JPG

SCAN0801.JPGSCAN0802.JPG 

SCAN0803.JPGSCAN0805.JPG

SCAN0804.JPGSCAN0807.JPG

Les bateaux dorment aussi le soir...

SCAN0795.JPG

On s'est longuement interrogé sur les causes du sommeil.
La principale est l'envie de dormir.
Professeur Ougudu
La chose médicale

SCAN0796.JPG

SCAN0798.JPG

Nous devons dormir pour donner assez de place au rêve.
Erik Orsenna

 

Le dizi

SCAN0419.JPG

Le Dizi. C'est un plat très populaire et bon marché que l'on trouve dans tout l'Iran, mais il faut un mode d'emploi pour le déguster!
Sur un grand plateau en fer blanc, on reçoit un pot en terre cuite rempli de soupe dans laquelle se trouvent du mouton bouilli, des légumes et autres condiments.
On reçoit également un bol, une assiette, un pilon, des services et une tonne de nun, le pain plat typique, et des accompagnements selon la commande.
La première étape consiste à déguster la soupe. On retire d'abord du pot en terre cuite le morceau de graisse de mouton, que l'on écrase avec le pilon dans le bol, avant d'y verser la soupe.
On fait ensuite de petit morceau de nun, que l'on met à tremper dans la soupe, et le tout se mange ainsi.
Le reste des ingrédients dans le pot est entièrement pilé, concassé, écrasé avec le pilon, puis on verse la sorte de pâte dans l'assiette, et on la mange avec les mains, en la pinçant dans un morceau de nun.
On peut alors ajouter un accompagnement, comme de l'oignon, des herbes fraîches, ou pourquoi pas des olives. Si l'aspect du plat n'est pas très attrayant, le goût est par contre excellent!
A déguster absolument lors d'un voyage en Iran.
C'est toujours un restaurant populaire, de quartier, avec ses habitués. Un lieu de convivialité avec une décoration type kadjar superbe.

Et rêver, et sourire, et bâiller et dormir. ...

cadière juin 2009 068.jpg

La Cadière d'Azur

 

Saint-Jean-Cap-Ferrat

cadière juin 2009 053.jpg